Menu.
Soleil et nuage blanc.

Itinéraires et découverte

 

 

5 - Las Cinco Villas

A l’ouest de l’Aragon, la commarque des Cinco Villas forment un très vaste territoire qui s’étend pour ses deux tiers sud dans la région naturelle des plaines de l’Ebre, l’extrême nord étant occupé par des montagnes pyrénéennes et sub-pyrénéennes.

Nous nous intéresserons ici uniquement à cette zone montagneuse ainsi qu’à son piémont, le reste de la comarque étant amplement décrit dans l'onglet "Les plaines de l’Ebre".

Cette marge septentrionale comporte deux grandes unités géographiques distinctes, le canal de Berdun et la Sierra de Santo Domingo.

Le canal de Berdun, ou vallée du rio Aragon, est une importante dépression qui sépare la chaîne pyrénéenne des sierras extérieures ; cette dépression forme depuis Sabiñanigo un long corridor menant vers la Navarre, vers Pampelune. Quelques kilomètres avant d’atteindre les terres navarraises, le visiteur aura la surprise de découvrir la plus importante retenue d’eau des Pyrénées : le lac de Yesa, également nommé très pompeusement "Mer des Pyrénées".

La Sierra de Santo Domingo fait partie des chaînes montagneuses dites "extérieures" ou "sub-pyrénéennes". Relativement modestes, les sommets les plus élevés oscillent entre 1.000 et 1.523 mètres d’altitude. Le visiteur appréciera cette sierra pour les beaux points de vue qu’elle offre sur ses vastes pinèdes.

En progressant vers le sud, montagnes et collines tendent à s’effacer en d’ultimes soubresauts, les plaines steppiques de l’Ebre font alors progressivement leur apparition.

Le nom de la contrée désigne cinq grandes bourgades du secteur : Sos del Rey Catolico, Uncastillo, Sadaba, Ejea de los Caballeros et Tauste.

L’héritage historique et architectural des Cinco Villas est considérable et étonnement méconnu. La contrée abrite pourtant quelques-uns des plus beaux villages d’Aragon ; parmi ces derniers, il convient de citer Luesia, Sos del Rey Catolico et Uncastillo, trois sites incontournables qui se distinguent par la richesse de leur patrimoine roman et pour l’aspect médiéval remarquable qu’ils ont su conserver.

Plus au sud, placées entre steppes et champs de blé, les bourgades de Sadaba et de Luna méritent également une visite pour l’attrait que leurs monuments historiques peuvent susciter ainsi que pour le très beau cadre paysagiste dans lequel elles se trouvent ; ici, nous abordons déjà les plaines de l’Ebre.

 

Ce PDF comporte 15 pages, 19 sites d'intérêt culturel et naturel,
2 suggestions d'itinéraires et 1 carte.
 

 

 

Les textes, cartes et photographies figurant dans ce site internet sont de Frédéric Moncoqut
2020 .©. www.aragon-tourisme-decouverte.fr